• Journal de Merlin

    Début de semaine

    La semaine a commencé avec une jolie nouvelle : Lilou et Alexis vont être parents. Cela les a un peu surpris car ils ne s'y attendaient pas de sitôt mais ils sont quand même ravis.

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Ils sont les deuxième dans notre petit groupe à être parents. J'espère que ce futur enfant sera également ami avec le mien. C'est tout ce que je souhaite. 

    Une autre surprise également: nous avons eu la visite de Léonie Gothik, la nièce d'Amélia. Et aussi la cousine de Ludwig. Elle est venue pour faire sa connaissance. J'avais un peu d'appréhension du fait de son appartenance à la famille Gothik, mais finalement c'est une petite vraiment très sympathique. 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    J'ai également appris qu'elle a une certaine notoriété dans son domaine de simtubeuse et qu'elle espère en vivre quand elle sera adulte. C'est tout ce que je lui souhaite. En tout cas, j'ai été touché par son intérêt envers mon fils et par son côté sans façon. Ce qui me change d'Amélia. Tout les Gothik ne se ressemblent pas. 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    En parlant de cette famille, j'ai également reçu un drôle de paquet ce matin qui venait de Willow Creek. C'est Alexandre Gothik, le "patriarche" de la famille qui me l'avait envoyé. Il s'agissait de graines. Dans la lettre accompagnant le paquet, Alexandre me demandait de le planter afin d'assurer la fertilité et la  prospérité de notre lignée. J'ai haussé les épaules et j'ai quand même planté les graines. Tout ce qui pourra me débarrasser de ma dette est bon à prendre, même le plus farfelu. 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

     Je vois également que mon père remonte doucement la pente, même si ce n'est, évidemment, pas facile tous les jours.  

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    En tout cas, je sais qu'il s'est remis à écrire des histoires. Et cela, c'est vraiment un point positif. Papa m'a indiqué que maman lui sert de muse et leur amour l'inspire beaucoup dans son écriture. Pour moi, l'important, c'est qu'il ne se morfonde plus au fond de son lit. 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Et puis, il apprécie également de s'occuper de son petit-fils pendant que je suis au travail. Moi, cela me permet de ne pas engager une nounou ou de le mettre à la garderie (vu l'état de nos finances, c'est d'ailleurs au mieux) et à eux de créer un lien fort.  

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    N'oublions pas Doodle non plus, qui réclame toujours sa dose de câlins.  

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Comment ne pas parler également dans son journal d'un tournant dans ma vie affective ? Je me suis rendu chez Iris ce lundi soir. Nous avons longuement parlé, de ce qui nous liait, de notre relation depuis l'enfance. Et de son amour pour moi, si sincère et si profond. 

    - Je suis si idiot de ne pas m'en être aperçu avant... 

    - Allons... Tu aimais Amélia, aucune autre fille n'avait d'importance à ce moment-là. J'apprécie encore plus le fait de t'avoir tout à moi maintenant. Car c'est le cas n'est-ce pas ?  

    - Oui, Iris. Je suis tout à toi. A jamais. Je t'aime. 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Nous nous sommes serrés l'un contre l'autre, savourant cet amour tout neuf. Je savais qu'avec Iris notre relation serait sans nuage, même si nous ne vivrions pas ensemble. Car elle avait souhaité garder son indépendance du fait de son métier. Celui-ci était prenant et chronophage et également source de déplacements nombreux. Il était plus facile pour elle de garder son appartement et de me voir quand elle était plus disponible. Iris n'envisageait pas du tout de quitter sa carrière (et je ne le souhaitais pas non plus !). Elle avait trop sacrifié jusqu'à présent pour le lâcher maintenant. Même pour moi.  

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Je ne lui mettrai jamais des bâtons dans les roues à ce niveau. De toute façon, qu'est-ce que cela m'aurait apporté à part la voir malheureuse ? Même, s'il est vrai, qu'au fond de moi, je regrette de ne pas vivre avec elle. Mais c'est ainsi. Et puis, l'avenir n'est pas figé. Un jour peut-être... 

    Après cet échange et un chaste baiser, nous en sommes restés là et je suis parti. Iris viendrait nous rejoindre le lendemain pour l'anniversaire de Ludwig.

     

    Hé oui, mon tout petit va devenir un enfant. Que le temps passe vite. Mais en même temps, j'ai hâte de découvrir son caractère et de pouvoir échanger avec lui autrement qu'en lui lisant des histoires de Patapouf le chat.  

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Le seul point noir dans tout cela, c'est mon travail. Je ne pensais pas que j'allais avoir un costume aussi ridicule. Si j'avais su cela, je n'aurai jamais signé. Enfin, ce n'est que pour une semaine. Et après, il faudra que je trouve encore autre chose... Fichue dette  !!!  

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

     

     

    Mardi 

    Nous avons eu la visite de Céline ce matin. Elle est toujours aussi énergique et indépendante, mais souriante. Apparemment, elle a l'air heureuse de ce qu'elle fait à la mairie. Et d'ailleurs, moi qui commençais à m'inquiéter de devoir chercher un travail la semaine prochaine, voilà qu'elle m'en offre un sur un plateau d'argent. Alors certes, ce n'est pas haut placé, c'est un poste pour faire connaître le parti du Maire élu par le biais de manifestations et de rencontres avec différentes personnes influentes. Après tout, pourquoi pas, je n'ai rien à perdre. 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Le soir, nous avons enfin fêter l'anniversaire de mon petit Ludwig. 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    C'est un beau garçon maintenant. Et bon sang, qu'est-ce qu'il me ressemble. J'ai l'impression de me revoir au même âge. Par contre, je ne vois guère de traits Gothik. A moins que cela soit au niveau du caractère. Pourvu qu'il n'est pas celui de sa mère ! 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Aussitôt qu'il a soufflé ses bougies, il a accaparé papa afin qu'il lui lise une histoire sur les aristochats. Décidément, je crois  que Ludwig a une monomanie sur les chats... 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Iris est venue à la maison ce soir. Un peu en retard, mais enjouée et avec un regard qui en disait long. La suite se passe de mots...  

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

     

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Faire l'amour avec Iris est si simple, si évident. Pas de fausse pudeur entre nous. Nous nous connaissons depuis tellement longtemps que passer à l'acte n'est juste qu'une étape de plus, mais une étape ô combien importante. 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Je l'aime. Oui, Iris je t'aime. Et j'espère t'aimer toute ma vie... 

     

    Mercredi matin

    Journal de Ludwig  

    Maintenant que je suis grand, je peux enfin jouer avec Doodle. Et ça c'est chouette !  

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Je l'aime beaucoup mon Doodle, même si bon, parfois, il est plus intéressé par mon assiette que par moi... 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

     Tiens, je vais demander à Papou de me montrer comment marche l'ordinateur de papa. Il doit y avoir des jeux sympa dessus. Les sims je crois.

     

    Journal de Merlin

    Je suis revenu en catastrophe à la maison. Ludwig m'a appelé car il a trouvé papa inanimé dans ma chambre. 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Il est hélas trop tard pour faire quelque chose et la faucheuse n'a rien voulu savoir de nos supplications, encore une fois et a emmené l'âme de mon père. Me voilà donc orphelin. 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Mon chagrin attendrait, il fallait avant tout rassurer mon petit garçon. 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    - Tu ne vas pas mourir toi non plus papa, hein ? 

    - Non, mon grand. Je suis là encore pour longtemps. 

    - Promis ?

    - Promis. 

     Ce n'était vraiment pas une période facile pour nous deux, mais il fallait bien avancer. Heureusement que nous avions Doodle pour nous réconforter. 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Et puis, est venue la question que je redoutais...

    -Papa, c'est qui ma maman ? 

    - Ha... 

    - C'est Iris, dis, c'est elle ma maman ? 

    - Non, mon grand, ce n'est pas elle. Comment te dire... 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Et il fallut bien expliquer. Je m'en tenais à l'essentiel tout en ne cachant pas qu'Amélia l'avait laissé à ma garde parce qu'elle préférait privilégier sa carrière. Que pouvais-je dire d'autre de toute façon ? Je me devais d'être honnête mais que c'était difficile. 

    J'avais quand même compilé quelques extraits vidéos de la carrière d'Amélia ainsi que quelques reportages sur elle. Au vu de la réaction de Ludwig, je ne pense pas qu'il s'attendait à ce genre de maman... 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Heureusement, un appel vint nous distraire de notre deuil et de la désillusion de Ludwig. C'était Alexis qui nous invitait chez lui pour nous présenter sa petite Cécile. J'acceptais l'invitation avec plaisir. 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Ludwig fut tout de suite accaparé par la bambine qui lui fit un gros câlin. A croire que mon fils est déjà un charmeur en puissance... 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    En tout cas, ce fut un bon moment de passé avec mes amis. Accaparé par mes problèmes et mes jobs, je les avais quelque peu oubliés. Il faudrait que je remédie à cela et les voient un peu plus souvent. 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

     

     

    Journal de Ludwig

    Je suis très triste. De ce que j'ai vu de ma vraie maman, cela n'a pas l'air d'être une belle personne. Je pensais qu'elle n'était pas là pour une raison grave, parce qu'elle était malade. Mais en fait, elle ne voulait pas de moi. 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Heureusement, quand je ne suis pas bien et quand j'ai envie de câlins, je vais voir Iris.

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Avec elle, je suis toujours bien. Et elle sent si bon. 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Et puis, je vois bien que papa et elle sont très amoureux. Je suis content de les voir ensemble. Iris ce n'est pas maman, mais elle vaut cent fois mieux qu'elle. J'espère qu'elle restera pour toujours avec papa ! 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Ah tiens... J'ai oublié de dire à papa quand on a été voir ses amis, que j'avais également rencontré une autre petite fille. Elle s'appelle Elsa. Elle a l'air gentille. Peut-être la reverrais-je... 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

     

     

     *********************************

    Alors, au niveau de la dette, nous en sommes maintenant à : 42492 Simflouzes ! Et oui, avec l'achat de l'arbre à simflouzes, la dette descend bien plus vite !!! (j'ai fait 2 récoltes dans la semaine). J'avais également vendu quelques objets qu'il y avait dans l'inventaire de Cillian avant qu'il décède. 

    Concernant les objectifs de cette génération :

    - Nous avons donc eu notre bagarre de la semaine.

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    - Merlin a pris la carrière d'Athlète professionnel. Il lui reste : Politique - Gourou des Technologies et Agent secret.

     

     


    11 commentaires
  • Structure familiale : Célibataire  mixte. Les enfants doivent être un mélange d'enfants naturels et adoptés. (ah cela va changer un peu !)

    Nombre d'enfants : 3

    Carrière principale : Gourou des Technologies - Pas de possibilité de gagner de l'argent additionnelles (et j'en fait quoi alors de l'arbre à Simflouzes ?^^).

    But de la génération : Sanctuaire pour animaux - Adoptez, créez ou recueillez un animal errant. Durant la génération, construisez un sanctuaire pour votre animal. Par exemple, un mur recouvert de photos Simstagram, les urnes de vos animaux, leurs jouets favoris, les plumes collectées, les présents ramenés non ouverts. 

    Divers fun : Echange scolaire - Lorsqu'un des enfants devient adolescent, il est invité à rejoindre un groupe d'échange. Choisissez un adolescent dans un foyer et faites l'échange depuis la "Gestion des Mondes". Liez-vous d'amitié avec cet étudiant. Il peut rester quelques jours ou toute une semaine. Après cet échange, invitez-le à passer au moins une fois par semaine. Un membre de la famille doit garder un lien d'amitié avec lui. 

     

    Voilà donc la vie qu'attends notre petite Ludwig. Elle n'est pas très compliquée, je dirais même qu'elle est peinarde. 

    Bon. Il va bien falloir mettre un peu de rififi là-dedans, non ? intello


    5 commentaires
  • ... Gaël ! 

    Le jeu de lama a parlé, c'est Gaël qui a gagné face à son frère Simon :

    Et le gagnant est...

    Je rappelle donc l'aspiration du jeune garçon : Facultés Sociales et son trait de caractère est : Paresseux ! he

    Et le gagnant est...

    Sa petite amie sera Anna Holiday... Sauf si j'en décide autrement. Vous commencez à me connaître. glasses

    Et le gagnant est...

    Voilà, voilà. Pauvre Elise qui n'a guère récoltée de voix. Mais heureusement, elle servira à compléter l'aspiration de sa maman^^. 

    Je vous laisse avec un petit repas de famille. 

    Et le gagnant est...


    4 commentaires
  • Cette nouvelle vie, on ne peut pas dire qu'elle fut facile tous les jours pour Emilie... 

    La vie continue quand même

    Mais heureusement, elle peut compter sur l'amour et l'affection de ses enfants.

    La vie continue quand même

    La vie continue quand même

    La vie continue quand même

    Ainsi que leur aide, en fonction de leurs capacités. 

    La vie continue quand même

    Elle a quand même dû faire appel à une nounou car elle ne peut pas faire autrement au vu de ses horaires de travail. Bon, Hakim est efficace, même si il a des idées quelques peu saugrenues, comme le fait que Simon patauge dans sa piscine à 22 heures ! 

    La vie continue quand même

    Et puis, pour marquer cette nouvelle vie, Emilie a décidé de changer de look : nouvelle coiffures, nouvelles fringues et nouveau maquillage. Elle se sent revivre.

    La vie continue quand même

    Emilie peut également compter sur ses amies : Marie et Summer qui se sont rapprochées un peu plus d'elle après son divorce. 

    La vie continue quand même

    D'ailleurs, avec Marie, elles vont souvent ensemble au club de sport, histoire de garder la forme. Et aussi, même si elles ne se le disent pas, de rencontrer quelques nouvelles têtes masculines... (pas Paolo, hein !)

    La vie continue quand même

    Summer quant à elle, a aussi changé de look. Sa vie a également changé, elle n'habite plus avec Travis et Liberty. C'est qu'elle a charge d'âme elle aussi : après une nuit arrosée dans une boite de nuit, elle est tombée enceinte. Elle a décidé de garder ce bébé et elle a accouché d'une mignonne petite fille, une petite Anna. Et depuis la vie de Summer n'est plus la même. Un peu plus difficile peut-être mais autrement plus gratifiante aussi. 

    La vie continue quand même

    Anna, c'est d'ailleurs la meilleure amie de Gaël. Ces deux-là ne se quittent jamais, que ce soit à l'école ou au parc. Je pense que leur amitié va durer longtemps. 

    La vie continue quand même

    Emilie ne s'est pas arrêtée à son look pour le changement : elle a également refait le séjour de la maison. Elle en avait assez de voir le bureau et l'ordinateur d'Haskell devant ses yeux. Là, elle a des meubles qui lui correspondent plus. 

    La vie continue quand même

    Et comme elle a un état d'esprit plus positif et qu'elle est plus joyeuse, voilà que la dernière promotion de son travail tombe enfin ! Et voilà un autre objectif de validé ! 

    La vie continue quand même

    Pour parachever cette ascension, voilà que Simon souffle ses bougies également. Emilie en a enfin finit avec la période bébé et bambin, elle va pouvoir être plus libre de ses mouvements et également partager plus de choses avec ses enfants (la petit rouquine se nomme Vanessa Pancakes wink2). 

    La vie continue quand même

    Je trouve que Simon a vraiment une très jolie bouille. Un peu mélancolique quand même. Il tient beaucoup de sa maman. 

    La vie continue quand même

     

    **************************

    Un petit récapitulatif des objectifs : 

    Récapitulatif :

    - Carrière génération 1 : Cuisinier

    - Aspiration : Descendance qui réussit : validation de la 2ème étape

    - Avoir eu l'or à une organisation d’événement : Validé

    - Atteindre le niveau 10 dans une compétence du jeu de base : Validé 

    - Atteindre le rang 10 de sa carrière : niveau 10, Chef célèbre. Validé.

    - Avoir élevé au moins un enfant de son stade bébé au stade jeune adulte : Elise, Gaël et Simon enfants

    - Avoir rempli une collection d'objet (sans ceux disponibles avec les extensions) :Validé. 

    - Avoir découvert tous les endroits secrets de sa ville de départ : la clairière enchantée de Willow Creek - Pas revenue depuis, on va attendre qu'Elise grandisse, que tous les enfants grandissent ! Il va falloir s'y mettre maintenant ! 

    - Avoir expérimenté deux types de relations sociales (ami, connaissance, bons amis... ) : Validé. 

     

    Et maintenant, je vous demande de voter pour l'héritier de la génération 2 : 

    Elise LE FANU 

    La vie continue quand même

    Aspiration : Facultés motrices

    Trait de caractère : Aime la musique

     

    Gaël LE FANU 

    La vie continue quand même

    Aspiration : Facultés sociales

    Trait de caractère : Paresseux

     

    Simon LE FANU 

    La vie continue quand même

    Aspiration : Facultés mentales

    Trait de caractère : Génie

     

    Voilà ! Vous avez une semaine à partir d'aujourd'hui pour voter. Dimanche soir, je saurai donc qui est l'héritier ! 

     


    8 commentaires
  • C'est dans des conditions un peu triste et difficile que Gaël devint bambin. Tout seul. Sans son jumeau. Par contre, la famille s'aperçut tout de suite de qui Gaël tenait le plus les traits, à savoir le papa. 

    La tranquillité s'en est allée sans jamais se retourner

    La tranquillité s'en est allée sans jamais se retourner

    La perte d'Oscar les a quand même quelque peu échaudés. Ils ont donc décidé que l'un deux resterait à la maison pour s'occuper des enfants et éviter un autre enlèvement par les services sociaux. Ce fut donc Haskell qui démissionna de son travail car Emilie était montée trop haut dans son métier pour arrêter maintenant (et puis sinon on arrête tout de suite le challenge, hein :p).

    La tranquillité s'en est allée sans jamais se retourner

    Haskell s'était donc inscrit en temps qu'indépendant dans la programmation informatique. C'était un vieux rêve de gamin qu'il réalisait. Il en profita aussi pour changer de coiffure, il en avait assez de ses longs cheveux. 

    La tranquillité s'en est allée sans jamais se retourner

    En ce qui concernait Gaël c'était un enfant très affectueux et curieux. Il s'entendait également très bien avec sa sœur. 

    La tranquillité s'en est allée sans jamais se retourner

    Il appréciait aussi les histoires que son père lui racontait, même s'il arrivait qu'Haskell ne fut pas toujours de bonne humeur. Le fait de rester à la maison avec des gamins peut-être ?... 

    La tranquillité s'en est allée sans jamais se retourner

    Par contre, ils ne s'attendirent pas à la troisième grossesse d'Emilie qui les prit par surprise ! Contre mauvaise fortune, bon cœur, ils firent avec et décidèrent de garder ce petit qui s'était invité sans prévenir ! 

    La tranquillité s'en est allée sans jamais se retourner

    Heureusement, pour contrebalancer cette nouvelle un peu douce-amère, Emilie fut promut au neuvième rang de sa carrière. Cela sent bientôt la fin. 

    La tranquillité s'en est allée sans jamais se retourner

    Et Elise est devenu un bambin au top : elle a réussi à avoir toutes ses compétences au max ! 

    La tranquillité s'en est allée sans jamais se retourner

    A elle le soufflage de bougies pour en finir avec cette période de bambin.

    La tranquillité s'en est allée sans jamais se retourner

    Et une jolie petite fille qui ressemble beaucoup à sa maman. 

    La tranquillité s'en est allée sans jamais se retourner

    Elise est une enfant qui aime rendre service et qui aime aussi faire le pitre surtout avec son petit frère. 

    La tranquillité s'en est allée sans jamais se retourner

    La tranquillité s'en est allée sans jamais se retourner

    Dans tout ce changement, un matin, Simon est arrivé. Le dernier de la fratrie. Un garçon pour remplacer le manquant peut-être ? Haskell, en l'embrassant, ne peut s’empêcher d'en être fort chagriné. 

    La tranquillité s'en est allée sans jamais se retourner

    La tranquillité s'en est allée sans jamais se retourner

    La vie aurait pu continuer ainsi pendant longtemps avec ses petits et grands bonheurs, ses petits moments quotidiens en famille. 

    La tranquillité s'en est allée sans jamais se retourner

     Mais Haskell en a marre. Il le dit même à Emilie, alors qu'elle lui avait préparé avec amour un bon petit plat. 

    La tranquillité s'en est allée sans jamais se retourner

    "Mais enfin qu'est-ce que tu veux ? Tu ne fais pas le métier dont tu rêvais depuis toujours ? Tu ne trouves pas satisfaisant de voir grandir les enfants ?"

    "Je ne sais pas, je ne sais plus... Je me sens à l'étroit dans cette vie "

    Emilie était fort inquiète de l'état d'esprit d'Haskell mais Simon vint la distraire un moment en sautant de son berceau pour devenir un bambin !

    La tranquillité s'en est allée sans jamais se retourner

    Un ravissant bambin d'ailleurs. Je l'apprécie beaucoup ♥

    La tranquillité s'en est allée sans jamais se retourner

    Le fait d'avoir à s'occuper d'un bambin supplémentaire fut peut-être la goutte d'eau qui fit déborder le vase pour Haskell. Il annonça son départ à Emilie.

    "Quoi ? Tu pars ? Comment ça tu pars ?"

    La tranquillité s'en est allée sans jamais se retourner

    "Je souhaite le divorce, Emilie, je n'en peux plus ici, j'étouffe, je veux me retrouver... "

    "Mais... et les enfants ?"

    "Ne t'inquiètes pas, je ferai ma part et je les prendrai un week-end sur deux et pendant les vacances..."

    "Tu n'es qu'un lâche... J'aurai jamais dû faire le premier pas si j'avais su que cela finirait ainsi"

    Haskell ne dit rien là-dessus car Emilie n'avait pas tout à fait tort... 

     

    La tranquillité s'en est allée sans jamais se retourner

    A suivre.... 

     

    (Oui, je suis une vilaine fille mais je trouvais que c'était un peu trop plan-plan leur vie, donc j'y ais mis un peu d'imprévu ^^. )

     

    ***********************

     Récapitulatif :

    - Carrière génération 1 : Cuisinier

    - Aspiration : Descendance qui réussit : validation de la 2eme étape

    - Avoir eu l'or à une organisation d’événement : rencard et mariage, c'est-y-pas beau , ^^

    - Atteindre le niveau 10 dans une compétence du jeu de base : Niveau 10 en cuisine.  Yes !

    - Atteindre le rang 10 de sa carrière : niveau 9, Chef de brigade. 

    - Avoir élevé au moins un enfant de son stade bébé au stade jeune adulte : Elise Enfant, Gaël et Simon bambin et bébé Oscar. 

    - Avoir rempli une collection d'objet (sans ceux disponibles avec les extensions) : 20/20 My Sims. Yes ! 

    - Avoir découvert tous les endroits secrets de sa ville de départ : la clairière enchantée de Willow Creek - Pas revenue depuis, on va attendre qu'Elise grandisse, que tous les enfants grandissent !

    - Avoir expérimenté deux types de relations sociales (ami, connaissance, bons amis... ) : bonne amie avec Marie Mercier et  Summer Holiday, amie avec Mitchell. Ok pour cet objectif ! 

     **********************

    Et sinon quelques anecdotes qui ne sont pas rentrées dans cette MAJ : 

    L'ancien mari de Marie Garnier, l'amie d'Emilie a eu des triplés avec son nouvel amour. Et toc ! glasses

    La tranquillité s'en est allée sans jamais se retourner

    Les E.T n'ont pas attendu que la génération 2 prennent la relève pour visiter la Famille Le Fanu. Un enlèvement, un ! he

    La tranquillité s'en est allée sans jamais se retourner


    10 commentaires