• Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Journal de Merlin

    Début de semaine

    La semaine a commencé avec une jolie nouvelle : Lilou et Alexis vont être parents. Cela les a un peu surpris car ils ne s'y attendaient pas de sitôt mais ils sont quand même ravis.

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Ils sont les deuxième dans notre petit groupe à être parents. J'espère que ce futur enfant sera également ami avec le mien. C'est tout ce que je souhaite. 

    Une autre surprise également: nous avons eu la visite de Léonie Gothik, la nièce d'Amélia. Et aussi la cousine de Ludwig. Elle est venue pour faire sa connaissance. J'avais un peu d'appréhension du fait de son appartenance à la famille Gothik, mais finalement c'est une petite vraiment très sympathique. 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    J'ai également appris qu'elle a une certaine notoriété dans son domaine de simtubeuse et qu'elle espère en vivre quand elle sera adulte. C'est tout ce que je lui souhaite. En tout cas, j'ai été touché par son intérêt envers mon fils et par son côté sans façon. Ce qui me change d'Amélia. Tout les Gothik ne se ressemblent pas. 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    En parlant de cette famille, j'ai également reçu un drôle de paquet ce matin qui venait de Willow Creek. C'est Alexandre Gothik, le "patriarche" de la famille qui me l'avait envoyé. Il s'agissait de graines. Dans la lettre accompagnant le paquet, Alexandre me demandait de le planter afin d'assurer la fertilité et la  prospérité de notre lignée. J'ai haussé les épaules et j'ai quand même planté les graines. Tout ce qui pourra me débarrasser de ma dette est bon à prendre, même le plus farfelu. 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

     Je vois également que mon père remonte doucement la pente, même si ce n'est, évidemment, pas facile tous les jours.  

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    En tout cas, je sais qu'il s'est remis à écrire des histoires. Et cela, c'est vraiment un point positif. Papa m'a indiqué que maman lui sert de muse et leur amour l'inspire beaucoup dans son écriture. Pour moi, l'important, c'est qu'il ne se morfonde plus au fond de son lit. 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Et puis, il apprécie également de s'occuper de son petit-fils pendant que je suis au travail. Moi, cela me permet de ne pas engager une nounou ou de le mettre à la garderie (vu l'état de nos finances, c'est d'ailleurs au mieux) et à eux de créer un lien fort.  

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    N'oublions pas Doodle non plus, qui réclame toujours sa dose de câlins.  

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Comment ne pas parler également dans son journal d'un tournant dans ma vie affective ? Je me suis rendu chez Iris ce lundi soir. Nous avons longuement parlé, de ce qui nous liait, de notre relation depuis l'enfance. Et de son amour pour moi, si sincère et si profond. 

    - Je suis si idiot de ne pas m'en être aperçu avant... 

    - Allons... Tu aimais Amélia, aucune autre fille n'avait d'importance à ce moment-là. J'apprécie encore plus le fait de t'avoir tout à moi maintenant. Car c'est le cas n'est-ce pas ?  

    - Oui, Iris. Je suis tout à toi. A jamais. Je t'aime. 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Nous nous sommes serrés l'un contre l'autre, savourant cet amour tout neuf. Je savais qu'avec Iris notre relation serait sans nuage, même si nous ne vivrions pas ensemble. Car elle avait souhaité garder son indépendance du fait de son métier. Celui-ci était prenant et chronophage et également source de déplacements nombreux. Il était plus facile pour elle de garder son appartement et de me voir quand elle était plus disponible. Iris n'envisageait pas du tout de quitter sa carrière (et je ne le souhaitais pas non plus !). Elle avait trop sacrifié jusqu'à présent pour le lâcher maintenant. Même pour moi.  

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Je ne lui mettrai jamais des bâtons dans les roues à ce niveau. De toute façon, qu'est-ce que cela m'aurait apporté à part la voir malheureuse ? Même, s'il est vrai, qu'au fond de moi, je regrette de ne pas vivre avec elle. Mais c'est ainsi. Et puis, l'avenir n'est pas figé. Un jour peut-être... 

    Après cet échange et un chaste baiser, nous en sommes restés là et je suis parti. Iris viendrait nous rejoindre le lendemain pour l'anniversaire de Ludwig.

     

    Hé oui, mon tout petit va devenir un enfant. Que le temps passe vite. Mais en même temps, j'ai hâte de découvrir son caractère et de pouvoir échanger avec lui autrement qu'en lui lisant des histoires de Patapouf le chat.  

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Le seul point noir dans tout cela, c'est mon travail. Je ne pensais pas que j'allais avoir un costume aussi ridicule. Si j'avais su cela, je n'aurai jamais signé. Enfin, ce n'est que pour une semaine. Et après, il faudra que je trouve encore autre chose... Fichue dette  !!!  

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

     

     

    Mardi 

    Nous avons eu la visite de Céline ce matin. Elle est toujours aussi énergique et indépendante, mais souriante. Apparemment, elle a l'air heureuse de ce qu'elle fait à la mairie. Et d'ailleurs, moi qui commençais à m'inquiéter de devoir chercher un travail la semaine prochaine, voilà qu'elle m'en offre un sur un plateau d'argent. Alors certes, ce n'est pas haut placé, c'est un poste pour faire connaître le parti du Maire élu par le biais de manifestations et de rencontres avec différentes personnes influentes. Après tout, pourquoi pas, je n'ai rien à perdre. 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Le soir, nous avons enfin fêter l'anniversaire de mon petit Ludwig. 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    C'est un beau garçon maintenant. Et bon sang, qu'est-ce qu'il me ressemble. J'ai l'impression de me revoir au même âge. Par contre, je ne vois guère de traits Gothik. A moins que cela soit au niveau du caractère. Pourvu qu'il n'est pas celui de sa mère ! 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Aussitôt qu'il a soufflé ses bougies, il a accaparé papa afin qu'il lui lise une histoire sur les aristochats. Décidément, je crois  que Ludwig a une monomanie sur les chats... 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Iris est venue à la maison ce soir. Un peu en retard, mais enjouée et avec un regard qui en disait long. La suite se passe de mots...  

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

     

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Faire l'amour avec Iris est si simple, si évident. Pas de fausse pudeur entre nous. Nous nous connaissons depuis tellement longtemps que passer à l'acte n'est juste qu'une étape de plus, mais une étape ô combien importante. 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Je l'aime. Oui, Iris je t'aime. Et j'espère t'aimer toute ma vie... 

     

    Mercredi matin

    Journal de Ludwig  

    Maintenant que je suis grand, je peux enfin jouer avec Doodle. Et ça c'est chouette !  

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Je l'aime beaucoup mon Doodle, même si bon, parfois, il est plus intéressé par mon assiette que par moi... 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

     Tiens, je vais demander à Papou de me montrer comment marche l'ordinateur de papa. Il doit y avoir des jeux sympa dessus. Les sims je crois.

     

    Journal de Merlin

    Je suis revenu en catastrophe à la maison. Ludwig m'a appelé car il a trouvé papa inanimé dans ma chambre. 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Il est hélas trop tard pour faire quelque chose et la faucheuse n'a rien voulu savoir de nos supplications, encore une fois et a emmené l'âme de mon père. Me voilà donc orphelin. 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Mon chagrin attendrait, il fallait avant tout rassurer mon petit garçon. 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    - Tu ne vas pas mourir toi non plus papa, hein ? 

    - Non, mon grand. Je suis là encore pour longtemps. 

    - Promis ?

    - Promis. 

     Ce n'était vraiment pas une période facile pour nous deux, mais il fallait bien avancer. Heureusement que nous avions Doodle pour nous réconforter. 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Et puis, est venue la question que je redoutais...

    -Papa, c'est qui ma maman ? 

    - Ha... 

    - C'est Iris, dis, c'est elle ma maman ? 

    - Non, mon grand, ce n'est pas elle. Comment te dire... 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Et il fallut bien expliquer. Je m'en tenais à l'essentiel tout en ne cachant pas qu'Amélia l'avait laissé à ma garde parce qu'elle préférait privilégier sa carrière. Que pouvais-je dire d'autre de toute façon ? Je me devais d'être honnête mais que c'était difficile. 

    J'avais quand même compilé quelques extraits vidéos de la carrière d'Amélia ainsi que quelques reportages sur elle. Au vu de la réaction de Ludwig, je ne pense pas qu'il s'attendait à ce genre de maman... 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Heureusement, un appel vint nous distraire de notre deuil et de la désillusion de Ludwig. C'était Alexis qui nous invitait chez lui pour nous présenter sa petite Cécile. J'acceptais l'invitation avec plaisir. 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Ludwig fut tout de suite accaparé par la bambine qui lui fit un gros câlin. A croire que mon fils est déjà un charmeur en puissance... 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    En tout cas, ce fut un bon moment de passé avec mes amis. Accaparé par mes problèmes et mes jobs, je les avais quelque peu oubliés. Il faudrait que je remédie à cela et les voient un peu plus souvent. 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

     

     

    Journal de Ludwig

    Je suis très triste. De ce que j'ai vu de ma vraie maman, cela n'a pas l'air d'être une belle personne. Je pensais qu'elle n'était pas là pour une raison grave, parce qu'elle était malade. Mais en fait, elle ne voulait pas de moi. 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Heureusement, quand je ne suis pas bien et quand j'ai envie de câlins, je vais voir Iris.

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Avec elle, je suis toujours bien. Et elle sent si bon. 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Et puis, je vois bien que papa et elle sont très amoureux. Je suis content de les voir ensemble. Iris ce n'est pas maman, mais elle vaut cent fois mieux qu'elle. J'espère qu'elle restera pour toujours avec papa ! 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    Ah tiens... J'ai oublié de dire à papa quand on a été voir ses amis, que j'avais également rencontré une autre petite fille. Elle s'appelle Elsa. Elle a l'air gentille. Peut-être la reverrais-je... 

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

     

     

     *********************************

    Alors, au niveau de la dette, nous en sommes maintenant à : 42492 Simflouzes ! Et oui, avec l'achat de l'arbre à simflouzes, la dette descend bien plus vite !!! (j'ai fait 2 récoltes dans la semaine). J'avais également vendu quelques objets qu'il y avait dans l'inventaire de Cillian avant qu'il décède. 

    Concernant les objectifs de cette génération :

    - Nous avons donc eu notre bagarre de la semaine.

    Semaine 2.3 : De la tristesse mais aussi de l'amour

    - Merlin a pris la carrière d'Athlète professionnel. Il lui reste : Politique - Gourou des Technologies et Agent secret.

     

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 12 Juin 2019 à 22:28

    Il me fait de la peine Ludwig .... il est déçu de sa maman... Heureusement il y a Iris qui traîne dans le coin sarcastic ! 

    Il fait des ravages sinon, niveau filles le petit ! Ça promet!

      • Jeudi 13 Juin 2019 à 09:18

        Klohma, 

        En même temps, on le serait à moins. Amélia n'est pas une personne sympathique et elle l'a quand même abandonné ! 

        Oui, heureusement, il a Iris et son père. Il a eu son papou aussi, même s'il est mort assez tôt. Ludwig va être quand même entouré de beaucoup d'amour. 

        Même si ce n'est qu'un enfant, il est déjà lucide sur sa mère car Merlin ne lui a rien caché. Après, il ira sûrement la voir quand il sera adolescent sarcastic.

        Il a déjà deux filles à ses pieds en effet ^^. j'envisage de lui faire un petit groupe d'amis comme son père à son âge. Et qui sait dans le lot, il y aura peut-être l'amour de sa vie... 

        Merci pour ta présence ici et pour ton commentaire ♥

    2
    Jeudi 13 Juin 2019 à 00:06
    Il a l'air charmant, Ludwig, tout en douceur, fan de chats et chouchou des filles. Malgré tout on voit que ça le touche le départ de sa maman (normal) et j'espère qu'il s'en remettra.

    Je suis vraiment contente pour Merlin et Iris, c'est vrai qu'elle vaut beaucoup mieux qu'Amelia !
      • Jeudi 13 Juin 2019 à 09:21

        PrincesseSey,

        J'ai envie en effet, d'en faire un garçon doux et calme, un brin nonchalant. Fan des chats, c'est déjà pour amorcer le but de sa génération ;). 

        Sinon, en ce qui concerne sa maman, il va s'en remettre. Iris est assez maternelle pour ça et son père s'occupe beaucoup de lui. Mais comme je le disais à Klohma, il ira quand même la voir quand il sera adolescent car il faudra bien mettre les points sur les i. 

        Merlin et Iris sont vraiment mignons ensemble, en effet. Bon, après je ne vous ai pas vendu une Amélia sympathique. 

        Merci pour ton commentaire, c'est toujours rassurant de voir que ce challenge plait toujours ♥♥♥

    3
    Vendredi 14 Juin 2019 à 09:33

    Joyeux anniversaire à Ludwig! ♥♥  Pauvre petit bonhomme qui perd son papou et toutes ses illusions au sujet de sa maman :/  mais... Mais!  Mâture à souhait, ce petit garçon ne manque pas de remarquer que oui, oui, d'amour il ne manque pas.  Iris ♥♥  Quelle belle personne! ♥♥  Il en a de la chance, Merlin ♥♥

    quel beau chapitre, plein d'émotion, la vie qui va, quoi ♥♥

      • Vendredi 14 Juin 2019 à 10:25

        Eulaline,

        C'était un tout petit anniversaire. J'essaierai de faire mieux pour son adolescence. Normalement, Merlin devrait avoir un peu plus d'argent ^^ (pratique cet arbre à simflouzes quand même). 

        C'est vrai que cela n'a pas été une semaine facile pour Ludwig avec la mort du Papou (j'étais chagrin moi aussi, je ne pensais pas qu'il me quitterait si tôt !) et la découverte sur sa maman, mais en même temps, il fallait bien qu'il le sache à un moment ou à un autre. Et oui, il a quand même une vie affective assez équilibrée.

        Et j'ai bien l'intention de lui faire un groupe d'amis. Il ne sera jamais tout seul, Ludwig. Et vous avez d'ailleurs vu sa future femme ;)

        Merlin et Iris, oui, ils sont trop mignons ensemble. 

        Merci, comme toujours, d'être là, pour tes commentaires et ton intérêt à ce random ♥♥♥

        (Au fait, ton random à toi, toujours au point mort ou le nouvel EP te donne des idées ? )

      • Vendredi 14 Juin 2019 à 10:57

        (aaarfff... Candy arf - je n'accroche pas à ce personnage cry et je m'en veux chaque fois que tu m'en parles cry - promis, je vais essayer d'en faire quelque chose un de ces jours )

      • Vendredi 14 Juin 2019 à 11:55

        Eulaline, tu peux peut-être zapper le compte-rendu sur la génération Candy (juste mettre un résumé très résumé ou pas du tout ! he) et peut-être seras-tu plus inspirée par sa descendance ? Mais évidemment, tu fais comme tu veux, hein, ça sert à rien de te forcer si tu as perdu le mojo pour ce challenge...  intello

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Vendredi 14 Juin 2019 à 10:17

    Qu'est-ce qu'il ressemble à son papa, Ludwig ! ^^

    Et Iris ! ♥♥♥ Elle est trop belle.... ♥♥♥ Je ne me rappelle plus le lancer de dés (à part pour la dette et le célibat! sarcastic) mais j'espère qu'ils pourront se reproduire Merlin et elle ! oops

    Je suis triste pour Ludwig et la découverte du vrai visage de sa mère ! Sa réflexion :"Mais en fait, elle ne voulait pas de moi" crève le coeur... Mais comme l'écrit si bien  Eulaline, le plus important, c'est qu'il soit entouré d'amour... yes

      • Vendredi 14 Juin 2019 à 10:30

        Parthenia,

        Quand j'ai vu Ludwig enfant j'ai été presque choquée qu'il ressemble temps à Merlin ! Je m'attendais à avoir un peu de gènes Gothik. Mais les traits Faust sont les plus forts on dirait. A voir pour la quatrième génération. 

        Merlin ne devait avoir qu'un enfant et être célibataire. Donc, c'est un peu mort pour avoir un enfant avec Iris. Mais ne t'inquiètes pas, son frère Léo, vient d'avoir un enfant avec Shauna Delsenati. Les gènes Lothario sont sauvés ! (et dans mon challenge du père castor, un des enfants de la génération 2 va se mettre avec une Lothario. Tu as une information en avant-première intello). 

        Oui, Ludwig est entouré d'amour. Et nos parents sont ceux qui nous élèvent, biologique ou non. C'est ceux avec qui on a des souvenirs et où on partage des choses. 

        Merci d'être toujours présente et de ton intérêt pour mes petits personnages (oui, je sais que tu aimes bien Aurèle et son fils ^^).

    5
    Vendredi 14 Juin 2019 à 12:27

    Eulaline,

    Je plussoie Parthenia, tu pourrais faire une génération "accélérée" pour Candy et vois si le lancé de dés pour la prochaine génération te plaît davantage. Qui sait si il n'y a pas une future "Jeanne" ou un futur "Walter" là-dedans ^^. 

    Après évidemment, c'est toi qui vois puisque c'est toi qui joue. Quoique tu fasses, de toute façon, on te suivra. ^^

     

    Et sinon, ton histoire "destinés" est sortie trop tôt ! Avec la magie qui va sortir cet automne. 

    Des bisous ♥♥♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :