• Semaine 7 : aventures sulfureuses

    Aujourd'hui, Agathe a une petite surprise pour Cillian.

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    - Mon chéri, nous partons en voyage tous les deux à partir d'aujourd'hui.

    - Un voyage ? Tous les deux ? Ho que c'est chouette... Mais et Merlin ? 

    - Merlin est un grand garçon maintenant, mon chéri. Il peut se débrouiller tout seul. Et puis il a encore école... Et puis, cela lui permettra de fricoter en toute tranquillité si il veut... 

    -HE ! je vous signale que je vous entends !!! Et je ne fricotes pas moi, contrairement à vous !!!

    Pour toutes réponses, Cillian et Agathe se mirent à rigoler. Merlin lève les yeux en soupirant. Quelle idée d'avoir des parents pareils... 

     

    Un bref voyage en avion et voilà nos deux amoureux à Selvadorada. Cillian est enchanté et enlace tendrement Agathe.

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    - Merci, merci ma chérie. C'est tout ce dont je rêvais.. 

    Ils en profitent donc pour s'imprégner de la couleur locale au bar.

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    Puis au stand de nourritures. Ils se renseignent également sur les endroits à visiter et à fouiller. Car, ils sont également venus ici avec une idée précise en tête : ils souhaitent découvrir des trésors. 

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    Place à l'aventure, aux trésors cachés et aux lianes récalcitrantes !

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    Bon, par contre, il y en a qui tirent un peu au flanc quand même. Non, non, je ne donnerais pas de nom... he

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    Ce qu'ils ont oublié nos deux aventuriers en herbe, c'est que parfois, les anciennes civilisations réservent des surprises..... En terme de bénédiction et de malédiction. Cillian en fait les frais et a été transformé en squelette lorsqu'il a cherché d'anciens artefacts...

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    - Ma chérie, je crois que je me sens un peu bizarre. J'ai l'impression d'avoir perdu quelque chose... 

    - HIIIIIIIIIIIIII !!!!!! (oui, Agathe fait hiiiii ^^). 

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

     

    ***************************

    Et pendant ce temps, que fait donc notre petit Merlin ? Il répare quelques bêtises.

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    Il fait ses devoirs,

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    Et il fait des câlins à Doodle. Mais quel garçon modèle que celui-là dites donc !

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    Enfin... Il en profite aussi pour jouer sur l'ordinateur jusqu'à pas d'heures.

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    Et tester une nouvelle machine à bulles au Musée de San Myshuno avec ses amis. Bon un adolescent normal quoi ! 

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

     Mais là où il  passe le plus clair de son temps après les cours, c'est à la salle de musculation de San Myshuno. C'est qu'il tient à être excellent au niveau sportif afin de pouvoir intégrer l'Ecole Spéciale de Renseignement à la fin de ses années de lycée. 

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    Il en profite quand même pour décompresser pour jouer au basket avec Alexis, Florent et Iris.

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    Et charrier comme toujours sa meilleure amie.

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    - Tu vois, j'ai quand même fait plus de paniers que toi, encore aujourd'hui !

    - Cause toujours mon beau. En tout cas, moi, mon dossier a été retenu à l'E.S.R (école spéciale de renseignement wink2) !

    - Ho ça va ! 

    *******************

    Du côté de nos aventuriers. 

    Finalement, c'est très pratique la forme de squelette : cela désherbe facilement!

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    Cela étudie mieux les pièges.

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    Et un squelette trouve plus facilement l'ouverture des portes cachées ! 

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    Et Hop ! découverte du trésor ! Ah ben Cillian retrouve sa forme originelle pile-poil au bon moment dites donc !

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    Bon par contre, nos deux aventuriers sont quelque peu embêtés : ils ont trouvé beaucoup d'artefact anciens qu'il leur faut étudier le plus minutieusement possible afin d’espérer pouvoir gagner un maximum d'argent. Mais pour cela il leur faut prolonger leurs vacances... 

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    - Tu es sûr que cela ne t'embêtes pas mon petit chou ?

    - Mais non, maman, c'est sûr. Je gère à la maison. Et puis je suis un grand garçon tu sais.

    - D'accord. Je te fais confiance. Je prolonge nos vacances, nous rentrerons donc à la fin de semaine. A bientôt mon grand.

    - A bientôt maman.

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    Et un grand sourire fripon vient d'éclore sur le visage de Merlin... 

    Le jour même après les cours, le groupe d'amis se retrouve à Willow Creek, au complexe "Willow Fun" qui venait d'ouvrir et qui proposait des jeux d'arcades, jeux vidéos et également bowling. 

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    Le complexe plut tout de suite à notre petit groupe d'adolescent qui se précipita sur les jeux d'arcade.

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    Et la discrète Lilou leur fit découvrir son talent pour le bowling. 

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    Merlin fut le premier à la félicité car il était étonné du talent de cette si réservée jeune fille, mais cela lui permit également de la connaître un peu mieux. 

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    Et puis l'arrivée d'Amélia Gothik coupa court à toute conversation. Merlin se précipita pour enlacer la jeune femme. Il ne remarqua pas le départ d'Iris et sa grimace d'irritation.

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    Dans le groupe, tout le monde avait remarqué que Merlin et Amélia se cherchaient et s'asticotaient gentiment. Mais ce n'était pas pour autant que cela plaisait à Iris. Elle avait du mal avec la jeune fille qu'elle trouvait trop superficielle à son goût. Mais cela, elle n'allait pas le dire à Merlin. Elle tenait trop à son amitié. 

    Les deux jeunes gens profitèrent que les autres membres étaient partis manger un bout au bar pour s'éclipser et prendre le premier tram pour San Myshuno. Direction : le bar à karaoké.  Et là ils s'amusèrent pendant quelques heures à chanter faux mais à beaucoup rire.

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    Et puis, quand ils se posèrent un peu, Merlin se fit plus sérieux et entreprit d'être plus direct avec celle qui occupait tout son esprit depuis si longtemps. 

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    - Amélia, j'aime beaucoup passer du temps avec toi, tu es si belle... 

    - Belle, je ne suis que ça ? 

    - Heu... non... Heu... tu veux venir chez moi ? Mes parents ne sont pas là, nous serons plus tranquille pour discuter au calme.

    - Oui, je veux bien. 

    Ainsi fut dit. Merlin se retrouva dans le salon chez lui. Il ne perdit pas de temps et prit les mains d'Amélia entre les siennes et la regarda dans les yeux.

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    - Amélia... Je... Il y a longtemps que je voulais te le dire... Je t'aime... 

    Pour toute réponse, la jeune fille lui fit un petit sourire qui n'avait rien de timide et elle rapprocha sa tête de lui.

    Merlin n'hésita pas et l'embrassa. Son premier baiser avec son premier amour. Tout était parfait. 

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    Que dire du reste ? Qu'ils étaient jeunes, que les hormones sont en hausse à cet âge-là et qu'ils profitaient de ce qu'ils pouvaient prendre ? Oui, tout cela. 

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    Pour vous rassurez, ils étaient jeunes mais ils savaient ce qu'ils faisaient : ils s'étaient protégés. 

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    Amélia passa la nuit chez Merlin, non sans avoir averti sa mère, en lui disant qu'elle dormait chez une copine (hou la menteuse !). Elle se réveilla en premier et visita silencieusement la maison. Elle se posa un instant dans la chambre de Merlin, un peu rêveuse. 

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    - Il est plutôt bien ce garçon. Je me sens bien avec lui. Et il est si doué en caresse, c'est un bonheur. Je vais rester avec lui... au moins jusqu'à la fin du lycée.

    Et elle parti sans le réveiller mais en lui laissant un petit mot qui' l'enchanta. Il avait une petite amie ! 

     

    La vie repris son cours. Agathe et Cillian revinrent, fort enchantés de leurs vacances. Un petit souvenir trônait d'ailleurs sur le bureau de Cillian. Un peu macabre mais il lui rappelait ses palpitantes aventures. 

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    Pour clore la semaine, la fête hebdomadaire : cette fois-ci, c'était une fête costumée. 

    Agathe eut le plaisir d'enfiler un costume de clown.... bon, en fait, non ^^. 

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    Ce qu'on peut retenir de cette fête :

    C'est que Merlin eut un costume complètement badass !

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    Et qu'il fit un peu plus connaissance avec le père d'Iris, Don Lothario, ainsi que sa mère, Dina. 

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    Il donna même ses coordonnées à Don, car celui-ci travaillait à l'E.S.R en tant qu'enseignant sportif. Un petit coup de pouce cela facilite toujours les choses. 

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    Pour clore ce chapitre comme je l'ai commencé, un bisous de nos petits amoureux. Même dans un déguisement ridicule ils sont toujours aussi mignons. 

    Semaine 7 : aventures sulfureuses

    Et voilà ! Il ne reste plus qu'une semaine pour la première génération et ensuite nous passerons entièrement à celle de Merlin. 

     

    *Le complexe "Willow Fun " est de DragonBlue299. Vous pouvez le trouver sur la galerie officielle. 

     

    Edit : Pythonroux, sur le forum des sims, m'a gentiment fait remarqué que j'avais intervertis les prénoms en début de chapitre et j'avais mis Cillian à la place de Merlin. Il faut croire que je suis totalement obnibulé par Monsieur Faust intello. L'erreur est réparée ici. Reste plus que le forum. Désolée encore !

     

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 26 Novembre à 10:03

    Je ne sais pas si je  préfère Cillian béni ou en hot dog :D

    Cette petite escapade dans la jungle a fait du bien, en tout cas.  Ils sont tellement amoureux, ces deux-là.  J'adore ♥♥

    Quant à Merlin, tout roule pour lui: les amis, les amours...  il a un peu de temps avant de voir arriver les emmerdes (pour paraphraser ce grand Charles Aznavour)

    J'ai adoré ce chapitre, et mention spéciale à l'illustration où on voit Agathe celle dont on ne peut prononcer le nom à admirer les nuages pendant que son homme ouvre la voie.   J'ai bien ri... :D  cela lui ressemble tellement! ♥♥

      • Lundi 26 Novembre à 10:21

        Eulaline,

        Cillian tout lui va en fait, c'est ça la beaugosseattitude ^^. Mais je l'ai préféré en squelette car c'était "finger in the nose" dans la jungle !

        Moi aussi j'ai bien aimé cette escapade, cela change de la monotonie de leur quotidien. C'est qu'ils n'ont plus grand chose à faire quand même. Et Agathe est égale à elle-même en effet. En plus, c'est une action que je n'ai pas contrôlé du tout. Ce jeu ♥♥♥

        Quand à Merlin, oui, tout va bien  pour lui. Pour l'instant. Je ne sais pas si tu te rappelles du jet de dés, mais les emmerdes ne vont pas tarder à arriver. Et j'en ai prévu des gratinés en plus pour lui ^^.

        Je pense que pour le jet du prochain héritier ou héritière, je vous le partagerai qu'à l'âge adulte de la génération 3, en fonction du résultat obtenu. Histoire de garder un peu de suspens.

        En ce moment je fais le défi positivité avec Merlin (il n'était pas d'accord, c'est Agathe qui a insisté ! Et il n' a pas dit non à sa maman... ). J'espère y arriver avant la fin, mais il n'est pas toujours très coopératif. he

        Merci de ton commentaire ♥♥♥

        Je te dis à très bientôt car je pense avoir matière pour une mise à jour à la fin de la semaine ;)

    2
    Lundi 26 Novembre à 10:29

    Euh oui, j'avoue je me souviens du tirage de dés :D  et des emmerdes qui vont en découler.

    J'aime bien voir la façon dont les auteurs amènent le tirage, j'avoue, que mon plaisir en est décuplé quand je me dis "ouiii, bien joué!" comme dans ce cas-ci avec Merlin et son premier amour  :D

    Et chouette pour la mise à jour ♥♥

      • Lundi 26 Novembre à 11:56

        Eulaline,

        J'ai quand même bien l'intention que Merlin soit heureux d'une façon ou d'une autre. C'est un challenge, c'est pas une de mes histoires ;) (j'essaie toujours d'avoir des couples heureux dans mes challenges contrairement à La Source par exemple wink2).

        Et puis je pense que les amis de Merlin vont pouvoir l'aider en cas de coup dur.

        Quand à Amélia, il faut déjà voir comment est la mère et j'en ai déjà parlé dans un des potins. Et la jeune fille a de grandes ambitions, du style Del Sol Valley... *sifflote, sifflote *.

    3
    Lundi 26 Novembre à 10:55

    Par le grand Plumbob ! Merlin a fait crac-crac dans le lit de ses parents !! beurk (àl a place d'Agathe et de Cillian, j'aurais laissé des pièges à souris entre les draps... CLAP ! CLAP ! CLAP ! sarcastic)

    Oh là là... qu'est-ce qu'elle est musclée Iris ! Elle n'est pas la fille de Don et Dina pour rien ! ^^ Je suis sûre qu'elle a plus d'abdos que Merlin ! winktongue

    En tout cas, Merlin a bien profité, comme tout ado qui se respecte, de l'absence de ses parents (qui ne se doutent de rien les pauvres !) Quand le chat est parti, les souris dansent ( CLAP ! CLAP !CLAP ! sarcastic)

    J'ai bien ri avec les costumes... Les pauvres... happy

      • Lundi 26 Novembre à 12:02

        Parthenia,

        Eh bien, en même temps, il n'avait pas trop le choix : pas de grand lit dans sa chambre, ni de placard dans la maison, ni de buisson à proximité. Mais ne t'inquiètes pas, il a changé les draps.

        Bon, après, les parents ne sont pas les meilleurs exemples non plus. Quels chauds lapins ces deux-là !^^

        Oui, Iris est bien plus musclée que Merlin et cela me navre. A croire qu'elle se muscle en cachette celle-là. Mais bon, elle n'a pas Don Lothario comme père pour rien. J'ai 3 jours avant que Merlin soit jeune adulte, il va bouffer du sport ! Et en plus, il n'a que C comme note à l'école. Il est moins bon élève qu'en  primaire... 

        Quand aux costumes, j'étais dégoûtée quand je les ai vu fagoter ainsi. Mais bon, c'est drôle aussi.

        Merci de ta fidélité par ici.

        (et ne t'en fait pas, on va essayer de faire quelque chose avec Iris. Il serait dommage de perdre ses gènes wink2).

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :